Non classé

Innovation participative et KAIZEN

By 25 avril 2019 août 7th, 2019 No Comments

KAIZEN

La méthode KAIZEN est une démarche d’amélioration continue intégrée dans les méthodes de Lean Manufacturing ou Lean Management.
La philosophie est de promouvoir la participation active de tous les collaborateurs dans l’amélioration de l’entreprise. Cela peut concerner :

  • Les processus, souvent inefficaces au bout d’un certain temps car non mis à jour selon l’évolution des contraintes ou de l’organisation
  • Les machines
  • Les produits de l’entreprise
  • Les services de l’entreprise
  • Les conditions de travail

Popularisé par TOYOTA, cette démarche a depuis conquis de nombreux domaines et secteurs d’activités.

Une mise en œuvre parfois problématique

Une des problématiques, outre le management, est de récolter très concrètement ces idées ou suggestions d’amélioration.
Par le passé, de nombreuses entreprises ont essayé de récolter les idées par une boite à idée physique dans laquelle les collaborateurs pouvaient déposer des papiers.

Cette méthode, fausse bonne idée, a hélas desservi les démarches.

En effet , la boite a idée physique possèdes des défauts qui bloquent l’esprit réellement participatif qui doit être à l’œuvre dans ce genre de démarche :

  • Manque de transparence : en tant que collaborateur, on ne sait pas qui a déposé, quelles sont les idées. On peut donc se retrouver avec des doublons, chacun pensant être le 1er à déposer son idée.
  • Manque d’émulation : les collaborateurs ne peuvent pas réagir à l’idée d’un collègue car il ne la voit pas.
  • Administration lourde : tout est papier, la capitalisation n’est pas aisée à moins de ré-écrire les idées dans un fichier numérique.
  • Pas d’indicateurs naturels : la démarche papier et non transparent fait qu’il faut  compiler des données à la main et mettre à jour manuellement un indicateur

 

Bon, c’est vrai qu’en listant tous les inconvénients, on peut se dire que ce n’était pas une bonne idée. Pour autant, il faut se rappeler qu’à l ‘époque, il n’y avait pas beaucoup d’outil disponibles, mis à part les groupes de travail physique.

Les systèmes de management des idées

De nos jours, ces outils sont remplacés par des systèmes de management des idées, encore appelés plateforme d’idéation, boite à idée numérique, boite à idée 2.0 ou logiciel d’innovation participative.

Ces plateformes de management des idées (type ID-STORM) utilisent les technologies du web pour aller plus loin et retrouver un fonctionnement proche du réel sur la mode collaboratif.

Il est ainsi possible non seulement de collecter mais aussi d’assurer le bon traitement et l’analyse des idées avec le regroupement en un lieu unique de toutes les idées et tous les indicateurs.

Les délais de traitement peuvent ainsi être contrôlés et sécurisés, avec des indicateurs  et notifications temps réel.

La capitalisation des idées au travers de la plateforme de management des idées est là encore facilitée. Les idées sont en effet naturellement archivées et peuvent être retrouvées par mot clés, thème etc..

Les démarches d’Innovation Participative peuvent ainsi être animées par le lancement de challenges d’Innovation, limités dans le temps, qui permettent d’aborder différentes thématiques et renouveler l’intérêt des collaborateurs.

KAIZEN et Innovation Participative

En général, La démarche KAIZEN est appliquée en priorité à la production. Les opérateurs sont ainsi sollicités pour remonter des idées d’amélioration des conditions de travail (travailler plus facilement, plus rapidement, en meilleure sécurité) ou de la qualité / performance.

L’esprit est donc le même que l’innovation participative, cette dernière étant toutefois plus globale par définition : l’idée est de pouvoir faire participer tous les collaborateurs, pas seulement la production.

De façon plus large,on pourra également faire appel à ses sous-traitants, fournisseurs ou client dans une démarche d’Innovation participative.

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.